Stress

(Source : « Mieux vivre en entreprise », P. Angel, P. Amar, MJ Gava, Brigitte Vaudolon, Dunod 2010)

Le père du stress moderne, Selye (1907-1982), le définit « comme une réponse de l’organisme en vue de s’adapter à toute demande de son environnement »; ainsi le stress est-il une réaction d’adaptation qui est naturelle mais potentiellement source de dérèglement si elle est trop intense ou fréquente.

Le modèle de Lazarus (1984) définit le stress comme un déséquilibre entre les demandes de l’environnement et les ressources de l’individu. Le diagnostic que la personne fait de la situation et la perception des ressources mobilisables jouent ici un rôle déterminant, quel que soit l’évènement.

Karaseck (1979) a particulièrement insisté sur trois dimensions de la santé au travail : les exigences de la tâches, la lattitude décisionnelle de la personne et le soutien social des collègues et de la hiérarchie.

Au-delà des spécificités de chaque modèle, les approches sur le stress au travail font intervenir trois types de composantes :

www.bepositive.fr